Réaliser une angiographie à l’hôpital de Voiron en prenant rendez-vous au prés de notre secrétariat de Rives

L’angiographie est un examen radiologique pouvant être complété d’une coronarographie, qui permet d’étudier les vaisseaux sanguins non visibles sur des radiographies classiques, repérer le cholestérol et éviter les embolies/infarctus.

Provenant de l’angiologie médecine vasculaire), Elle a pour but de détecter des troubles de la vascularisation / circulation sanguine. Elle peut aussi être prescrite avant une intervention pour repérer de façon précise le trajet des capillaires sanguins.

L’angiographie étudie la circulation sanguine et plus précisément, les veines qui ne sont pas visibles sur des radiographies standards. On parle d’artériographie pour l’exploration des artères et de phlébographie  pour celle des veines.

Cet examen est utilisé pour le diagnostic des troubles de vascularisation ou avant une intervention chirurgicale afin de repérer précisément le trajet des veines. Il est notamment conseillé aux personnes souffrant de cholestérol.

Au niveau artériel, elle recherche des anomalies telles que des rétrécissements ou d’autres obstacles à l’écoulement du sang. On peut explorer les artères rénales, pulmonaires, cérébrales, de la rétine, des membres…

Une dilatation des veines peut être pratiquée dans la partie rétrécie : on parle alors d’angioplastie.

Au niveau veineux, elle fait partie du bilan de phlébite (caillot dans une veine) et en détermine les conséquences.

Cet examen permet aussi de prévenir le risque d’infarctus ou d’embolie.

Déroulement de l’angiographie

L’angiographie utilise les rayons X et un produit de contraste à base d’iode.
Parfois complété d’une coronarographie, son principe consiste à rendre visibles (ou opaques) les vaisseaux artériels ou veineux. Un cathéter est introduit à ‘intérieur pour injecter le produit de contraste qui se mélange au sang : le système vasculaire devient visible sur les clichés radiologiques grâce aux propriétés radio-opaques de l’iode.

C’est un médecin spécialiste en radiologie qui pratique cet examen.

Il est nécessaire de se dévêtir avant de réaliser cet examen. Il est aussi recommandé d’aller aux toilettes pour plus de confort sauf spécification contraire du personnel.

L’angiographie dure environ 30 minutes et pendant cette durée, vous serez allongé sur le dos pendant l’examen.

L’examen se déroule dans des conditions stériles et sous anesthésie locale. Le radiologue commence par désinfecter la peau puis réalise l’anesthésie locale. Quand la zone est endormie, il introduit à l’intérieur du capillaire sanguin un petit cathéter. Le produit de contraste est injecté et plusieurs clichés sont réalisés dans différentes positions afin de voir toute l’arborescence vasculaire. Ne bougez pas lors de leur réalisation. Si besoin le radiologue pourra dilater la zone rétrécie de la veine à l’aide d’un petit ballonnet.

En cas de problème lors de l’examen, n’hésitez pas à le signaler au personnel médical.

Après l’examen, le cathéter est ôté et la veine est comprimée pour éviter tout saignement. Vous pourrez manger et boire normalement.

Les résultats : Le radiologue vous donnera un premier commentaire. Il enverra son compte rendu définitif à votre médecin traitant dans les plus brefs délais. Ce dernier vous expliquera les résultats et vous donnera la procédure à suivre.

Les inconvénients de l’examen

L’introduction du cathéter peut être responsable d’une infection ou d’un hématome. Une désinfection soigneuse de la peau et la compression du vaisseau les éviteront.
Le produit de contraste peut être responsable d’une réaction allergique. Si vous présentez un terrain propice, des comprimés seront prescrits la veille et le jour même.
Les rayons X ne sont toutefois pas dangereux du fait des très faibles doses utilisées.

Pour de plus amples informations, consultez nos spécialistes.

logo iphone

Prendre rendez-vous dès aujourd’hui pour réserver votre angiographie.