Les objectifs de l’examen neurologique du centre d’imagerie médicale de Voiron

Réaliser un examen neurologique à l’hôpital de Voiron en prenant rendez-vous au près de notre secrétariat de Rives

Cet examen revêt différents objectifs :

Pour les patients présentant des symptômes évocateurs de troubles neurologiques, il devrait :

  • Déterminer, sur la base d’un examen structuré et approfondi, s’il y a des dysfonctions neurologiques
  • Identifier le ou les structure(s) du système neurologique qui sont affectés et si possible, déterminer l’emplacement précis du problème
  • Déterminer une liste d’étiologies possibles

Réaliser un tel examen permet de diagnostiquer des maladies du cerveau, telles que les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, les tumeurs du cerveau.

Avant tout intervention de neurochirurgie, il est indispensable de réaliser un examen neurologique poussé via notamment un scanner cérébral.

Pour les patients qui risquent de développer des troubles neurologiques mais qui ne présentent aucun symptôme, l’examen permet le dépistage d’anomalies discrètes du système nerveux. Ceci est approprié pour les personnes qui n’ont pas de symptômes subjectifs particuliers évocateurs d’un problème neurologique, mais qui ont des maladies systémiques qui sont à risque de développer des anomalies discrètes.

Pour les patients en bonne santé, ne présentant aucun signe ni facteur de risque de pathologie neurologique, il est peu probable que l’examen détaillé permettrait de découvrir des problèmes occultes. Tout simplement en observant le patient au cours du quotidien (à savoir les regarder marcher, monter et descendre de la table d’examen,) pourrait bien suffire. De nombreux examinateurs incorporent certains aspects de l’examen neurologique dans leurs examens standards.

Un examen destiné à mieux comprendre le cerveau du patient

Les principaux domaines de l’examen neurologique comprennent :

  • L’examen mental
  • L’examen de la motricité
  • L’examen des réflexes
  • L’examen de la sensibilité
  • L’examen des nerfs crâniens

La scission entre les signes physiques et les signes fonctionnels est plus délicat dans l’examen neurologique que dans les autres examens cliniques, car par exemple pour l’étude de la fluence du langage le patient peut ne pas se rendre compte du trouble (donc plutôt un signe physique) tandis que le médecin le cherche à l’interrogatoire (donc plutôt un signe fonctionnel).

Réaliser un tel examen permet de diagnostiquer des maladies du cerveau, telles que les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, les tumeurs du cerveau.

Avant tout intervention de neurochirurgie, il est indispensable de réaliser cet examen poussé via notamment un scanner cérébral.

Le déroulement de l’examen neurologique

L’examen neurologique commence par l’observation attentive du comportement du patient à son entrée dans la salle de consultation pendant la consultation. Le patient doit être aidé le moins possible par le médecin neurologue afin que les difficultés de fonctionnement apparaissent. La vitesse d’exécution, la symétrie et la coordination des mouvements du patient lorsqu’il se dirige vers la table d’examen sont notées, ainsi que sa posture et sa démarche. Le comportement, l’habillement et les réponses données par le patient informent sur son humeur et son adaptation sociale. Un langage ou discours ou des praxies anormales ou inhabituelles, une négligence spatiale, une posture inhabituelle, et d’autres troubles du mouvement peuvent être évidents avant l’examen clinique lui-même et traduiront une anomie du fonctionnement du cerveau.

logo iphone

Prendre rendez-vous pour un scanner neurologique