L’examen gynécologique au Centre d’Imagerie Médicale de Rives

L’examen gynécologique est l’application de l’échographie médicale aux organes pelviens de la femme, en particulier l’utérus, les ovaires, les trompes de Fallope, ainsi que la vessie, le cul-de-sac de Douglas, et tout ce qui peut concerner le pelvis en dehors de la grossesse.

L’examen gynécologique peut inclure :

  • Une échographie transabdominale
  • Suivie d’une échographie transvaginale. L’échographie transvaginale fournit généralement des images plus claires des zones explorées.

L’échographie gynécologique peut être employée notamment pour :

  • Obtenir des images de l’utérus, des ovaires, des trompes, des vaisseaux pelviens et du fond de la cavité du péritoine
  • Trouver la cause de la présence de sang dans les urines, de problèmes urinaires, d’une douleur pelvienne et de saignements vaginaux
  • Vérifier la présence d’une tumeur au niveau du pelvis et contrôler son évolution
  • Vérifier la présence d’un cancer colorectal et voir s’il répond à un traitement
  • Diagnostiquer une maladie inflammatoire touchant le pelvis
  • Confirmer une grossesse.

Le déroulement

L’examen gynécologique et l’échographie d’une grossesse sont réalisés au moyen d’une sonde émettrice d’ultrasons. Les ultrasons émis traversent les tissus corporels puis sont renvoyés à la sonde sous la forme d’un écho. Ce signal, une fois recueilli, va être analysé par un système informatique qui retransmet en direct une image sur un écran vidéo.

Si cet acte médical est souvent pratiqué lors d’une consultation gynécologique par le médecin gynécologue, il peut dans certains cas être réalisé dans un Centre d’Imagerie Médicale.

Lors de la consultation gynécologique, le gynécologue utilise :

– Soit une sonde échographique abdominale (le capteur glisse sur la peau avec un gel facilitant l’émission des ultrasons)

– Soit une sonde endovaginale qui permet d’augmenter la précision dans de nombreuses circonstances (quand cela est possible : exception faite des très jeunes filles, de la virginité et de l’atrophie vaginale sévère). Le capteur étant bien sûr muni d’un protège sonde à usage unique et désinfecté systématiquement.

Les précautions

Avant l’examen gynécologique, il est conseillé d’éviter l’utilisation de crèmes anti vergetures, les huiles, les gels douche trois à quatre jours avant l’examen.
Il n’est plus nécessaire d’avoir la vessie pleine (éventuellement 1 à 2 verres d’eau une demi-heure avant l’examen suffit). La présence des enfants et de la famille élargie n’est pas souhaitable : un seul accompagnateur (le compagnon de préférence) afin de préserver la vigilance de l’examinateur.

logo iphone

Prenez rendez-vous auprès de notre centre afin de réserver votre prochain examen Gynécologique